Des trams sans chauffage: la STIB a renforcé ses contrôles pour limiter les désagréments

Dans l’attente d’une amélioration du dispositif électronique de commande de chauffage de ses tramways les plus récents, les T3000 et 4000, la STIB a renforcé ses contrôles de manière à remplacer immédiatement les équipements qui présentent une défectuosité, a affirmé lundi le ministre bruxellois Pascal Smet, interrogé au parlement bruxellois au sujet de problèmes de chauffage constatés par des usagers de la STIB empruntant ces véhicules. Le ministre des Transports était interpellé en commission de l’Infrastructure du parlement bruxellois par Céline Delforge (Ecolo), selon laquelle, plusieurs voyageurs ont constaté que de système de chauffage de tramways des séries T3000 et T4000, était défectueux. Dans sa réponse, Pascal Smet a expliqué que tous les véhicules de la STIB étaient équipés de dispositifs de chauffage.