Barbara Louys évincée de la RTBF?

Le service public lui aurait laissé le choix entre un licenciement sec ou prendre un congé sabbatique d’un an, avant de régler son sort.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

On peut parler de véritable désaveu pour Barbara Louys. Celle qui a officié durant dix ans dans « C’est du Belge » sur La Une s’est vu contrainte de prendre un congé sabbatique d’un an par la direction de la RTBF. Elle n’apparaîtra plus à l’antenne durant cette période.

Selon nos informations, la RTBF n’aurait pas apprécié qu’elle parle de son affaire de bijoux dans la presse à de multiples reprises. Lors d’une réunion organisée mardi, le service public lui aurait laissé le choix entre un licenciement sec ou prendre un congé sabbatique d’un an, avant de régler son sort.

Contactée par « Le Soir » ce mercredi matin, l’animatrice n’a pas réfuté l’information mais refuse de la commenter. « Il y a encore des discussions, j’ai pour consigne de renvoyer vers le service de communication de la RTBF. »

« Nous sommes en discussion avec Barbara sur des projets qu’elle pourrait avoir à la RTBF. Nous nous abstenons de tout autre commentaire tant que ces discussions ne seront pas abouties », indique Bruno Deblander, porte-parole du service public.

Déjà évincée de C’est du Belge

En décembre dernier, Barbara Louys avait déjà été évincée de la présentation du magazine « C’est du Belge ». Elle avait signalé à différentes reprises que cette décision n’était pas un choix personnel. Gerald Watelet animera désormais seul l’émission depuis son appartement. Barbara Louys devait intervenir en tant que chroniqueuse mais ce congé sabbatique devrait l’en empêcher.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une