Louvain-la-Neuve: le Park & ride, future boîte vide

Le raccordement à la E411 des 2.338 places de parking n’est pas encore budgétisé. Le bourgmestre estime qu’il s’agit pourtant d’un « investissement majeur » pour la Wallonie. L’AH dit « non » à son ouverture sans cet accès principal.

Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

C e Park & Ride ne va servir à rien. » L’avertissement avait été lancé en décembre 2013 par le collectif Urbaverkoi, qui s’interroge sur le devenir de Louvain-la-Neuve. Et l’on se demande aujourd’hui si la réflexion n’était pas un rien prémonitoire. Ce parking, devant permettre aux navetteurs bloqués sur l’autoroute E411 d’opter pour le Réseau express régional (RER) vers Bruxelles, va, en effet, être terminé au printemps ou à la mi-2016, mais rien n’a encore été budgétisé pour son raccordement à l’autoroute…

« La convention passée avec la Région wallonne et la Ville était pourtant claire à se sujet, nous explique Philippe Allard, le président de l’Association des Habitants. Et elle a été votée à l’unanimité du conseil communal en date du 26 juin 2012. Nous avions même retiré notre recours au Conseil d’État en échange d’un accord en ce sens. C’était l’occasion d’éviter que les navetteurs ne passent par l’anneau central de Louvain-la-Neuve et ne viennent polluer les quartiers d’habitat. Aujourd’hui, nous nous sentons complètement trahis en découvrant que la Région wallonne n’a débloqué qu’un budget de 500.000 euros pour réaliser l’accès secondaire à ce parking relais. »

De quoi irriter également le bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Jean-Luc Roland (Écolo) : « Faut-il rappeler qu’il s’agit là d’un investissement majeur pour la Wallonie, afin d’assurer un meilleur accès à la Capitale ? Il nous faut absolument la création d’une sortie directe de la E411 vers ce Park & Ride, en passant sous la N4. Et inversement, bien évidemment. Sans cette liaison, ce parking relais va devenir une boîte vide. »

Une réalité budgétaire

Plusieurs sources n’ont cependant aucune certitude quant à l’existence d’un début de planification de ce chantier d’importance puisque d’aucuns parlent d’un investissement de huit millions d’euros. À rajouter aux trente-cinq millions pour la construction des 2.338 places (plus 947 pour le futur quartier Courbevoie).

« Nous ne voulons pas que l’on accorde la priorité à la construction de l’accès secondaire, poursuit Philippe Allard. Nous ne voulons pas non plus que ce parking devienne accessible au public avant que les deux bretelles de l’accès principal ne soient réalisées. Nous voulons le respect des accords passés car, déjà aujourd’hui, le rond-point à la sortie de la sortie 8a est saturé aux heures de pointe. De même pour le rond-point N4-N25. Ce qui incite les automobilistes à rechercher des itinéraires moins encombrés à travers les villages et quartiers. »

Avec les 500.000 euros débloqués, il s’agit de réaliser la sortie du Park & Ride plus ou moins à hauteur de la station Total, pour passer sous le boulevard de Wallonie et rejoindre ainsi la direction vers l’Esplanade. Le ministre Maxime Prévot (CDH) annonce aussi une sortie sur la N4.

« Le principal reste que, de part et d’autre de sa localisation, l’on puisse y accéder et en sortir, conclut Audrey Jacquiez, sa porte-parole. Malheureusement, vu la réalité budgétaire en Région wallonne, il faudra attendre 2016 pour espérer la suite de l’investissement. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une