L’écrivain André Brink est décédé dans un avion en partance de Belgique

L’écrivain sud-africain rentrait chez lui après avoir reçu le titre de docteur honoris causa de l’UCL (vidéo).

Temps de lecture: 1 min

L’écrivain sud-africain André Brink, célèbre notamment pour son roman A Dry White Season (« Une saison blanche et sèche »), est décédé à l’âge de 79 ans.

L’UCL lui avait remis, lundi dernier, le titre de docteur honoris causa en raison de son engagement contre l’apartheid. Il était venu recevoir ce titre en Belgique et est décédé dans le vol qui le ramenait au Cap, où il enseigne l’anglais à l’université.

Afrique du Sud

Né dans le village de Vrede, au centre de l’Afrique du Sud, le 29 mai 1935, André Brink écrivait en anglais et en afrikaans. Dans les années 1960, il avait participé activement à un mouvement littéraire afrikaans dénonçant l’apartheid. Son roman « Kennis Van Die Aand » (« Au plus noir de la nuit »), paru en 1973, fut le premier ouvrage banni par le gouvernement d’apartheid.

En 1979, il publie A Dry White Season qui recevra notamment le prix Medicis étranger et sera adapté au cinéma en 1989 avec Marlon Brando, Donald Sutherland et Susan Sarandon à l’affiche.

Afrique du Sud

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une