«Personne ne veut être piégé par une guerre» en Ukraine, dit Fabius

Temps de lecture: 1 min

« Personne ne veut être piégé par une guerre » en Ukraine, a estimé dimanche le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius, mettant en garde contre les « concessions » des Occidentaux à Moscou ou à Kiev en pleine négociation de paix. « Personne ne veut être piégé par une guerre totale et dans laquelle personne n’a d’intérêt. Il est temps de faire des choix », a déclaré M. Fabius à la Conférence sur la sécurité de Munich. « Nous faisons en ce moment notre possible pour trouver une solution », a-t-il rappelé en référence à l’initiative franco-allemande pour faire cesser les hostilités, présentée vendredi au président russe Vladimir Poutine.« Ce que l’Allemagne et la France cherchent à obtenir en Ukraine, ce n’est pas la paix sur le papier, mais la paix sur le terrain », a-t-il lancé.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une