Turquie: Erdogan mécontent de la démission du chef des services secrets

Temps de lecture: 1 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est dit mécontent dimanche de la démission du chef des services de renseignements turcs Hakan Fidan en vue de se présenter aux élections législatives de juin.

«Je ne vois pas la candidature de Hakan Fidan d’un bon oeil», a déclaré le chef de l’Etat turc, interrogé par les télévisions à l’aéroport d’Istanbul avant de prendre l’avion pour des visites en Amérique latine.

M. Erdogan a précisé qu’il avait explicitement indiqué ce qu’il pensait à son Premier ministre, Ahmet Davutoglu, mais «je ne peux pas interférer», a-t-il ajouté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une