Alexis Tsipras: «La Grèce veut honorer sa dette»

Le leader de Syriza a indiqué que son gouvernement devait honorer ses promesses électorales et demande donc la mise en place d’un « programme-relais ».

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a assuré dimanche soir que son gouvernement voulait tenir «toutes ses promesses» de campagne, tout en «honorant sa dette», le tout grâce au «programme-relais» qu’il sollicite des partenaires européens.

«La décision inébranlable du gouvernement est d’honorer toutes ses promesses» de campagne, a assuré M. Tsipras dans son discours de politique générale devant le Parlement, «c’est une question d’honneur et de respect». Il a parallèlement assuré que «la Grèce veut servir sa dette», «invitant les partenaires» du pays à «venir à la table de négociation pour discuter du moyen de la rendre viable».

M. Tsipras a répété que son gouvernement «ne veut pas d’extension du programme d’aide, mais un programme-relais», pour mettre en place toutes ses propositions.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une