Retour aux résultats de la recherche

SwissLeaks: la Belgique prête à émettre des mandats d’arrêt internationaux

Temps de lecture: 1 min

Un juge d’instruction belge «envisage d’émettre des mandats d’arrêt internationaux» contre les dirigeants de HSBC Private Bank, la banque suisse au coeur du «SwissLeaks», la gigantesque affaire de fraude fiscale présumée , a indiqué le parquet de Bruxelles.

Le juge d’instruction spécialisé dans la criminalité financière, Michel Claise, avait inculpé HSBC Private Bank en novembre pour «fraude fiscale grave et blanchiment», la soupçonnant d’avoir «sciemment» aidé des centaines de clients, en particulier des diamantaires anversois, à frauder le fisc.

La banque avait réagi en assurant «coopérer au maximum» avec les autorités judiciaires mais «cela ne donne pas grand chose», a dit lundi la porte-parole du parquet, Ine Van Wymeersch. «Le juge estime qu’il est à présent temps pour la banque de collaborer, sinon il juge qu’il sera obligé de délivrer des mandats d’arrêt internationaux envers les dirigeants actuels et anciens» de l’établissement, a-t-elle ajouté.

De plus, la justice suisse n’a pas encore répondu à la demande de coopération du juge bruxellois, sollicitée par commission rogatoire. «Il ne faudrait plus trop traîner de ce côté-là non plus pour que l’enquête puisse progresser», selon Van Wymeersch.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une