Sénégal: l’ex-président tchadien renvoyé devant un tribunal spécial

Temps de lecture: 1 min

L’ex-président tchadien Hissène Habré, en détention préventive au Sénégal où il s’était réfugié après sa chute en 1990, a été renvoyé devant un tribunal spécial pour « crime contre l’humanité, crimes de guerre et crime de torture », a indiqué vendredi la juridiction.

Le tribunal spécial, créé par le Sénégal et l’Union africaine (UA) pour juger M. Habré, a rendu ce jour 13 février 2015 une ordonnance qui renvoie l’inculpé Hissène Habré devant une cour d’assises spéciale « pour y être jugé pour crime contre l’humanité, crimes de guerre et crime de torture », a affirmé cette juridiction dans un communiqué. La date du procès n’a pas été précisée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une