Une municipalité québécoise refuse une mosquée par «peur»

Temps de lecture: 1 min

La ville de Shawinigan au Québec a refusé les autorisations pour l’ouverture d’une mosquée, de nombreux citoyens étant « habités par la peur » de l’islam, a affirmé vendredi le maire Michel Angers.

«  Plusieurs citoyens, et ils sont nombreux, sont habités par la peur  », a déclaré le maire de Shawinigan, agglomération de près de 80.000 habitants à 160 km au nord-est de Montréal.

Cette peur, selon l’édile, a été alimentée par un amalgame entre menaces terroristes et religion musulmane, principalement depuis les deux attaques contre des militaires perpétrées en octobre par de jeunes canadiens radicalisés et sensibles aux idées jihadistes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une