La Tunisie s’oppose à toute intervention militaire en Libye

Temps de lecture: 1 min

La Tunisie est opposée à toute intervention militaire chez son voisin libyen après l’appel en ce sens de l’Égypte, a dit le Premier ministre Habib Essid dont le pays craint d’être déstabilisé par le chaos en Libye.

« Nous sommes toujours opposés à une intervention militaire, la seule solution est une solution politique », a déclaré lors d’un point de presse M. Essid, qui a pris ses fonctions début février. Tunis s’oppose ainsi à la décision du Caire de demander au Conseil de sécurité de l’ONU une résolution pour l’intervention militaire d’une coalition internationale.

Outre la peur de voir des groupes jihadistes passer la frontière, les autorités craignent un afflux de réfugiés massifs, comme lors du conflit de 2011.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une