Selon Obama, nombre d’Américains musulmans «ont peur»

Temps de lecture: 1 min

Le président Barack Obama a reconnu que nombre d’Américains musulmans vivaient dans la peur après le meurtre il y une semaine de trois étudiants musulmans à Chapel Hill, dans le sud-est des Etats-Unis.

«Nous ne savons pas encore pourquoi ces trois jeunes gens ont été brutalement assassinés à Chapel Hill. Mais nous savons que de nombreux Américains musulmans à travers notre pays sont inquiets et ont peur», écrit M. Obama dans une tribune publiée au deuxième jour d’un sommet contre la violence extrémiste auquel participent des représentants de 60 pays.

«Les Américains de toutes religions et de toutes origines doivent rester unis avec une communauté en deuil et insister sur le fait que personne ne devrait jamais être pris pour cible en raison de ce qu’il est, de son apparence ou de sa croyance», ajoute le président américain dans ce texte publié dans le Los Angeles Times.

 

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une