Le complice présumé de Mehdi Nemmouche nie toute implication

L’homme est suspecté d’avoir joué un rôle dans l’attentat au Musée juif et comparaitra vendredi en chambre du conseil.

Temps de lecture: 1 min

Nacer Bendrer, le présumé complice de Mehdi Nemmouche dans l’attentat du Musée juif de Bruxelles, nie avoir participé à l’attaque, a répété jeudi son avocat. Ce dernier demandera la libération de son client qui comparaîtra demain/vendredi devant la chambre du conseil de Bruxelles.

« Mon client n’a aucun lien avec l’attentat et nous allons le démontrer  », a déclaré Me Descamps, qui représente Nacer Bendrer au côté de l’avocat français Julien Blot.

Interpellé le 9 décembre dernier à Ceyreste, à une trentaine de kilomètres à l’est de Marseille, Nacer Bendrer était en possession d’armes dont deux pistolets automatiques, un fusil de chasse, un chargeur, des munitions et un fusil mitrailleur de type kalachnikov.

Nacer Bendrer a été remis aux autorités belges lundi et placé le lendemain sous mandat d’arrêt. Il comparaîtra vendredi en chambre du conseil. Le mandat d’arrêt à l’encontre de Mehdi Nemmouche a été confirmé mercredi par la chambre des mises en accusation de Bruxelles, a par ailleurs annoncé jeudi l’avocat du suspect principal, Sébastien Courtoy.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une