S'identifier S'abonner

Une femme attaquée à l’acide devant un Delhaize: le suspect a été filmé

L’attaque a été revendiquée. Delhaize va renforcer la sécurité alors que la police diffuse les photos du suspect.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

L’auteur présumé de l’attaque à l’acide commise ce vendredi matin devant un supermarché Delhaize à Anvers, a revendiqué son méfait, a annoncé le parquet de Bruxelles.

La chaîne de supermarchés Delhaize avait reçu, de la part de cet homme en décembre dernier, deux lettres de menaces via e-mail, lesquelles évoquaient des attaques à l’acide contre des clients. Ces mails avaient également été envoyés à l’agence Belga. Vendredi matin, une femme de ménage a été agressée à l’acide devant un magasin de la chaîne à Anvers. Le pronostic vital est engagé pour la victime.

Un texte en anglais avait été envoyé le 8 décembre dernier à Delhaize et Belga, menaçant d’attaques à l’acide contre des clients de Delhaize. «  Vous pouvez imaginer le coût social et financier si cinq personnes se voyaient asperger de l’acide en plein visage », y était-il écrit.

Dix jours plus tard, un nouvel e-mail provenant du même expéditeur évoquait «  trois nouvelles cibles à Charleroi, une femme et deux enfants ». L’expéditeur demandait d’« upgrader les cartes au niveau premium », sans qu’il soit vraiment évident de savoir ce qu’il voulait dire par là.

Delhaize renforcera la sécurité

L’agence Belga a transmis les mails à la police judiciaire fédérale qui a demandé de ne pas faire mention de ces courriers afin de ne pas entraver l’enquête. «  Belga a scrupuleusement respecté cette demande. Mais puisque les faits de ce vendredi matin ont peut-être un lien avec ces mails de menace, il nous a semblé nécessaire désormais d’en faire état », a précisé Hans Vandendriessche, rédacteur en chef de l’agence de presse belge.

Delhaize a confirmé avoir déjà reçu des lettres de menaces en décembre. L’entreprise avait alors pris contact avec le parquet et collaboré avec celui-ci, a encore affirmé Roel Dekelver. Des réunions ont eu lieu régulièrement, la priorité était mise sur la sécurité des clients et du personnel, indique-t-on encore. Une enquête avait déjà été ouverte auprès du parquet de Bruxelles à propos des lettres de menaces reçues par Delhaize. Si les faits d’Anvers étaient ajoutés au dossier ouvert à Bruxelles, cela indiquerait qu’il pourrait y avoir un lien entre les deux affaires.

« Sur base des événements d’aujourd’hui, nous renforçons les mesures de sécurité autour de tous nos magasins et clients  ». Il s’agit de mesures internes, à propos desquelles aucune communication ne sera faite. Des agents de sécurité supplémentaires pourraient être sollicités.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Génération Demain la Terre Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Concours Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les OEuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be Passion Santé L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP