Hectoc, le jeu qui va ringardiser le Sudoku

Il consiste à réaliser des opérations mathématiques avec une série de six nombres

Temps de lecture: 2 min

Yusnier Viera, un professeur de mathématiques cubain de 32 ans qui détient le record du monde de calcul mental, a lancé aux États-Unis Hectoc, un puzzle numérique qui pourrait faire concurrence au populaire Sudoku.

Le jeu, qui consiste à réaliser des opérations mathématiques avec une série de six nombres afin que le résultat soit égal à 100, est basé sur un jeu qu’il a conçu avec des collègues alors qu’il était étudiant, lors d’un voyages en autobus à l’Université de La Havane, a expliqué le professeur à l’AFP.

Ce puzzle«vient faire concurrence au Sudoku, la différence fondamentale étant que Hectoc utilise toutes les opérations mathématiques», a indiqué M. Viera, professeur de mathématiques à l’Université Miami Dade, en Floride.

En attendant un brevet, le jeu est offert gratuitement sur le site Internet http://www.spicymath.com/facebook/hectoc-en.html, «où vous pouvez choisir votre niveau et votre catégorie, comme aux échecs. Les catégories représentent le temps alloué pour résoudre les énigmes», a-t-il expliqué.

Le jeu est en théorie assez simple: les joueurs reçoivent une combinaison de six chiffres, et le but est d’obtenir 100 en utilisant des additions, des soustractions, des multiplications ou des divisions.

Il est toujours possible de résoudre les problèmes, même si quelques cas sont plus difficiles que d’autres, a dit M. Viera qui offre des exercices de calcul mental et des leçons pour les étudiants sur son site web Spicymath.com.

«Je suis un passionné de mathématiques. Ma plus grande attente est que tous les gens dédient une minute, deux minutes, une demi-heure... à un jeu qui peut aider à avoir une meilleure santé intellectuelle», a-t-il ajouté.

Il espère que «comme le Sudoku, qui est apprécié de nombreuses personnes», Hectoc séduira des «gens qui ne sont pas experts en mathématiques».

M. Viera, qui détient record de calcul mental homologué par le Livre Guinness pour avoir identifié en une minute 93 dates du calendrier, entre les années 1600 et 2100, espère que le jeu gagne en popularité maintenant qu’il commence a en faire la promotion.

«Ce n’est pas de la divination, ce sont des mathématiques», a-t-il conclu en riant.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une