Deux éoliennes installées sur la Tour Eiffel

Le programme de rénovation du premier étage de la tour Eiffel a permis au monument parisien de se doter de deux éoliennes à axe vertical.

Temps de lecture: 2 min

La tour Eiffel est désormais équipée de deux éoliennes de 7 mètres de haut sur 3 mètres d’envergure, installées à 127 mètres du sol, au niveau du deuxième étage. La capacité de production des deux équipements équivaut à 10.000 kWh par an, soit la consommation énergétique de la boutique du premier étage.

« C’est assez symbolique », reconnaît-on à la Société d’exploitation la Tour Eiffel. Mais elles illustrent l’« engagement de la Tour en matière de développement durable ».

Les deux éoliennes à axe vertical se fondent dans la structure de la « demoiselle de fer », avec leur couleur entre gris et taupe.

D’autres efforts en matière d’écologie

Ces éoliennes ne sont pas les seuls éléments permettant à la tour Eiffel d’être aujourd’hui écoresponsable. Le programme de rénovation du premier étage a revu la position des vitrages pour protéger le monument des nuisances solaires. Résultat, les apports thermiques en période estivale sont réduits de plus de 25 %, permettant à la facture énergétique liée à la climatisation d’être aussi abaissée.

Enfin, tout le premier étage est équipé de lampes LED. Des panneaux solaires ont aussi été installés, tout comme un système de récupération des eaux pluviales qui alimentent les sanitaires et des pompes à chaleur « pour alimenter le monument en énergie 100 % renouvelable », ajoute-t-on à la SETE.

La consommation électrique annuelle de la Tour est de 6.7 GWh, soit celle d’une ville d’environ 3.000 habitants.

En 2014, la Tour a accueilli 7.097.302 visiteurs.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une