Boris Nemtsov possédait des «preuves» de l’implication russe en Ukraine d’après un proche

L’opposant devait publier ces informations dans un rapport intitulé « Poutine et la guerre ».

Temps de lecture: 1 min

L’opposant russe Boris Nemtsov, assassiné vendredi à Moscou, avait accumulé des « preuves » de la présence de soldats russes en Ukraine qu’il était sur le point de publier dans un rapport intitulé « Poutine et la guerre », a affirmé lundi à l’AFP son ami Ilia Iachine qui dirige le mouvement d’opposition Solidarnost. « Il avait des preuves. Il disait être en contact à Ivanovo, Iaroslavl et dans d’autres villes avec des proches de soldats russes tués » en Ukraine. Cependant, M. Iachine a déclaré ne pas savoir comment Boris Nemtsov avait obtenu ces informations.

«Je pense que s’il avait fini ce rapport, il aurait fait sensation (...) Mais je ne peux pas affirmer que son meurtre est précisément lié à cette affaire. Il me semble que c’est une donnée importante, à laquelle l’enquête devrait prêter attention », a commenté M. Iachine à la chaîne de TV d’opposition Dojd.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    Sur le même sujet La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une