Philippines: les rebelles musulmans commencent à s’inscrire pour voter

Temps de lecture: 1 min

Les rebelles musulmans du MILF, qui a signé l’an dernier la paix avec l’Etat, ont commencé samedi à se faire enregistrer pour voter comme prévu par l’accord de paix, malgré un récent affrontement entre rebelles et policiers qui avait un moment semblé risquer de le faire capoter.

Des centaines de membres du Front moro islamique de libération (MILF), en civil et sans arme, faisaient tranquillement la queue samedi pour se faire photographier et prendre leurs empreintes afin d’obtenir leur carte d’électeur, dans la ville de Sultan Kudarat (sud), a constaté un journaliste de l’AFP.

Après des décennies d’une révolte armée qui a fait quelque 120.000 morts, le MILF et le gouvernement avaient conclu en mars 2014 un accord de paix prévoyant la création d’une région autonome dans le sud du pays, considérée par les cinq millions de musulmans philippins (sur une population de 100 millions) comme leur terre ancestrale. En échange, le MILF s’engageait à déposer les armes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une