Feyenoord ne veut plus de ses hooligans

Temps de lecture: 1 min

Les supporters de Feyenoord, qui avaient saccagé le centre de Rome avant le match AS Rome – Feyenoord, sont persona non grata au Kuip. D’après le journal néerlandais AD, 16 hooligans ont reçu un courrier leur expliquant qu’ils n’étaient plus les bienvenus au stade de Rotterdam. D’autres interdictions de stade devraient suivre.

Avant le 16e de finale d’Europa League entre l’AS Rome et Feyenoord (1-1), plus de 500 supporteurs néerlandais, passablement éméchés, avaient lancé des bombes fumigènes et d’autres projectiles sur la police au milieu de la place d’Espagne, lieu emblématique de la Ville éternelle. Seize policiers avaient été blessés. Les dégâts causés par les hooligans néerlandais sont estimés à plus de 8 millions d’euros.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une