Soupçon de financement libyen de Sarkozy: la garde à vue de Guéant prolongée

Temps de lecture: 1 min

La garde à vue de Claude Guéant dans l’enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, se poursuivra samedi, a appris vendredi l’AFP de source judiciaire.

Cette garde à vue a débuté vendredi vers 06H45, a-t-on précisé. Elle peut durer deux fois 24 heures avant qu’il ne soit relâché ou présenté à un magistrat instructeur. Dans cette affaire, des juges d’instruction du pôle financier de Paris s’interrogent notamment sur la découverte en 2013 d’un virement de 500.000 euros sur le compte de Claude Guéant, qui fut pendant 10 ans le bras droit de Nicolas Sarkozy.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une