Borsalino est au bord de la faillite: retour sur les stars qui ont porté ce couvre-chef (photos)

La société italienne, qui fabrique les célèbres chapeaux feutrés, fait face à de grosses difficultés financières : ses revenus ont chuté de 11 % en 2013. Si Borsalino fait faillite, l’illustre chapeau passera réellement dans la catégorie « objet de collection ».

Le Borsalino, une renommée internationale

Le premier chapeau de la marque a été confectionné en 1857 par Giuseppe Borsalino et a toujours gardé la même identité. Les chapeaux sont fabriqués à base de poils de lapin ou de lièvre et se vendent autour de plus ou moins 300 euros. Ils existent en modèle pour homme et pour femme.

Tous les chapeaux feutrés ont tendance à être qualifiés de « borsalino » mais, les vrais Borsalino sont uniquement ceux déposés par la maison-maitre et créés à Alessandria, en Italie.

Le chapeau a pris une renommée internationale en 1890 quand il a été récompensé du « Grand Prix » à l’exposition de Paris.

De nombreux noms sont associés au chapeau mythique

Le chapeau feutré a tout d’abord été affilié aux gangsters dans les années 30, notamment à l’Américain le plus célèbre d’entre eux : Al Capone.

Le Borsalino a ensuite été immortalisé par l’acteur Humphrey Bogart dans le film de Michael Curtiz « Casablanca » en 1942.

Au cinéma, le chapeau donne son nom au film « Borsalino » dans lequel joue le légendaire Alain Delon.

L’icône de la pop, Michael Jackson porte à son tour le couvre-chef dans son clip « Billie Jean » dans les années 80. Avec son Borsalino noir, sa chemise blanche et sa cravate noire, le roi de la pop relance la renommée de la marque italienne.

Plus récemment, de nombreux artistes ont porté le chapeau feutré Borsalino, dont l’acteur Johnny Depp et le chanteur Pharrell Williams.