Twitter interdit le «porno vengeur»

Temps de lecture: 1 min

Twitter est devenu le dernier réseau social en date à interdire le « porno vengeur », cette pratique qui consiste à diffuser en ligne des photos sexuellement explicites sans le consentement de la personne.

Lors d’une mise à jour de sa politique d’utilisation mercredi, l’entreprise californienne a décidé de suspendre les comptes dont les utilisateurs auraient publié « des photos ou vidéos intimes prises ou publiées sans le consentement de la personne ».

Ce nouveau règlement a été salué par la directrice de l’organisation pour les droits civiques sur internet, Mary Anne Franks, qui a tweeté que « la nouvelle politique de @twitter contre la #revengeporn est bien pour la #vieprivée (mauvaise pour les misogynes). »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une