Que sont-elles devenues?

Temps de lecture: 2 min

Elles se développent bien, ont levé des fonds et/ou perçoivent des revenus réguliers

Sharebox.be (1001Belges.be) : plate-forme d’échanges d’informations axée sur les passions et hobbies.

TakeEatEasy.be  : service de livraison de plats à domicile.

ILooov.It  : média social ciblant les passionnés d’alpinisme.

Do Eat  : verrines mangeables.

Koalect.be  : outil en ligne facilitant la collecte de fonds pour des associations/organisations de quartier (clubs sportifs, scouts, etc.).

Snugr.be  : application d’optimisation de la consommation énergétique.

Aldento  : pâtes à base de farine d’insectes.

Sortlist.be  : plate-forme d’intermédiation entre PME et agences de communication.

Benki.be (Betterbank) : application de gestion de finance personnelle, multi-banques, désormais intégrée à une société de consultance en informatique (ARHS Group).

Elles ne sont jamais sorties du « nid »

Youngskills, Airdog,

Ecolabs, Swipefeed 

Le seul vrai « abandon » en quatre éditions est celui de Ginger, une appli mobile de rencontres (dating). Un créneau très encombré qui nécessitait d’atteindre très rapidement de gros volumes d’utilisateurs. Pas facile sur le marché belge.

Famest (appli de marketing personnalisé pour marques de vêtements) et Foxi (communauté de loisirs actifs) sont soit dans l’expectative, soit occupées à changer d’orientation.

Toutes les autres mènent leur petit bonhomme de chemin, attendant le gros contrat ou la levée de fonds qui leur permettra de décoller.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une