La Chambre approuve le projet de loi sur les zones franches

Temps de lecture: 1 min

La Chambre a approuvé jeudi, à une quasi-unanimité, un projet de loi permettant une réduction complémentaire des charges salariales dans une série de zones franches, à savoir des régions affectées par de lourdes restructurations d’entreprises ayant entraîné d’importants licenciements.

Le texte complète en réalité le pacte de compétitivité adopté par le gouvernement Di Rupo, lequel prévoyait déjà l’instauration de pareilles zones.

L’initiative faisait suite à l’annonce de la fermeture programmée de Ford Genk, notamment.

Selon ce projet de loi, l’employeur établi dans une de ces zones franches bénéficiera d’une réduction de précompte professionnel de 25 % pour toute embauche complémentaire qui perdurera durant 3 ans au moins pour les PME, et 5 ans pour les entreprises.

Seuls les deux élus PTB ont voté contre le projet.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une