Albanie: l’opposition réclame la démission du président du Parlement

Temps de lecture: 1 min

Plusieurs milliers de militants de l’opposition de droite albanaise ont manifesté jeudi à Tirana pour réclamer la démission du président du Parlement, Ilir Meta, accusé d’avoir planifié l’assassinat de deux élus, ce qu’il dément fermement. Le rassemblement et les accusations de l’opposition ont été dénoncés par la pouvoir socialiste comme une tentative visant à « déstabiliser » le pays. Le Parquet local avait néanmoins ouvert la semaine dernière une enquête pour vérifier les accusations portées par un élu contre M. Meta. « Ilir Meta doit s’en aller, il est accusé de meurtre ! « a lancé le leader de l’opposition, Lulëzim Basha, à la foule rassemblée devant le siège du gouvernement. M. Meta est accusé par un élu, Tom Doshi, expulsé début mars du groupe socialiste au Parlement, d’avoir « planifié » son meurtre et celui d’un autre député du Parti démocratique (l’opposition).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une