L’armée nigériane affirme avoir chassé Boko Haram de l’État de Yobe

Temps de lecture: 1 min

L’armée nigériane a affirmé lundi avoir chassé le groupe armé Boko Haram de l’État de Yobe (nord-est), un des États durement frappés par les insurgés islamistes, après avoir repris la ville de Goniri.

« Nous avons annoncé la reprise de Goniri aujourd’hui », écrit le porte-parole de l’armée Chris Olukolade dans un tweet publié sur son compte twitter @GENOlukolade. « C’était le dernier bastion des terroristes dans l’État de Yobe… #YobeEstLibre », a-t-il poursuivi.

Trois États du nord-est du Nigeria -Adamawa, Borno et Yobe- constituaient l’épicentre de la rébellion du groupe islamiste armé et de sa répression, qui ont fait 13.000 morts et plus de 1,5 million de déplacés depuis six ans.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une