S'identifier S'abonner

Aides-soignants: le SPF Santé publique pourra recruter des fonctionnaires

La réforme de l’Etat prive de travail des milliers d’aides-soignants dans l’attente d’un visa que le SPF Santé peine à leur donner.

Journaliste au service Monde

Par Véronique Lamquin

Temps de lecture: 1 min

Des milliers d’aides-soignants diplômés après le 1er juillet 2014 attendent que le SPF Santé publique leur délivre le visa requis pour tout emploi dans un hôpital ou une maison de repos, écrivions-nous ce lundi. Un effet collatéral de la réforme de l’Etat, qui a transféré la compétence aux Communautés mais en laisse l’exercice, pour 18 mois de transition, à l’administration fédérale.

Début janvier, Rudy Demotte s’était inquiété du problème et avait demandé aux ministres fédéraux Jamar et Vandeput de faire une exception au gel des recrutements, afin de renforcer les effectifs au SPF Santé publique, pour accélérer le traitement des dossiers en souffrance. En vain.

Ce lundi, pourtant, comme par miracle, la réponse est arrivée, positive. Cinq fonctionnaires pourront être recrutés.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP