Tenir compte de plusieurs contraintes

Temps de lecture: 1 min

L’élaboration du calendrier est un véritable exercice de style tant il faut jouer avec différentes contraintes parmi lesquelles il convient de conserver une certaine équité dans les temps de repos pour chaque équipe. Quelques exemples.

La télévision. Comme chaque année, Voo et Telenet ont demandé à éviter la concurrence avec les grandes classiques cyclistes qui vont se succéder à partir de ce dimanche.

Les exigences des autorités. Par exemple, Charleroi, comme Courtrai, ne pouvait pas disputer son dernier match à domicile comme il lui était interdit d’évoluer au Mambourg le 16 mai en raison de la City Parade. Le bourgmestre de Liège avait également envoyé les dates durant lesquelles le Standard ne pouvait pas jouer à Sclessin. Par exemple le 26 avril (Liège-Bastogne-Liège), le 1er mai (manifestation), le 3 mai (jogging Urban Tour), le 18 mai (course espoirs) et le 19 mai (Télévie).

Les Brugeois. Le Club et le Cercle se partagent le Jan Breydel dans deux compétitions différentes. Le calendrier a dû en tenir compte comme il a dû envisager le fait que les hommes de Preud’homme puissent poursuivre leur parcours en Europa League.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une