S'identifier S'abonner

Ibrahimovic risque jusqu’à quatre matches de suspension après ses insultes (vidéo)

L’attaquant avait déclaré à propos de la France : « Ce pays de merde ne mérite pas le PSG ».

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

Zlatan Ibrahimovic risque jusqu’à quatre matches de suspension ferme après son dérapage verbal qui fait polémique, a indiqué lundi une source proche du dossier.

Jeudi, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) «  va prendre connaissance des rapports – arbitre et délégué – puis décider ou non de convoquer le joueur sous trois semaines », donc le 9 avril au plus tard, a précisé cette source. Le PSG pourra alors demander d’avancer la convocation. Le Suédois risque jusqu’à quatre matches de suspension ferme selon le barème en vigueur.

« Ne déformez pas mes propos »

Dans une courte vidéo tournée ce lundi, l’attaquant revient sur ses propos polémiques et s’explique : «  Premièrement, ce que j’ai dit n’était pas destiné aux gens qui vivent ici. J’étais très énervé à ce moment-là. Par conséquent, aux gens qui se sont sentis blessés, qui ont mal pris mes propos, si c’est le cas, je veux m’excuser auprès d’eux. Je crois aussi que les Français sont suffisamment intelligents pour comprendre la situation. Chaque jour, depuis que je suis à Paris, je passe de très bons moments. Mais je n’ai pas de regrets et personne ne me fera changer d’avis. Depuis le premier jour de mon arrivée ici, j’ai passé de bons moments, et il y en aura d’autres. Donc ne déformez pas mes propos, il ne s’agissait que de football, alors parlons de cela. Parce que le football ici est ce qu’il y a de plus important pour moi. »

« Ce pays ne mérite pas le PSG »

Dimanche en fin d’après-midi, au terme de la défaite de Paris à Bordeaux en championnat de France (3-2), « Zlatan » avait tenu des propos injurieux dans les travées du stade. «  En 15 ans, je n’ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG », avait lâché l’attaquant du Paris SG, avant de s’excuser une première fois peu après par le biais d’un communiqué dimanche soir, puis à nouveau dans une vidéo de son club lundi.

Ces propos ont fait réagir jusqu’au premier ministre Manuel Valls, qui s’est dit sur Canal+ «  choqué » par les propos d’Ibrahimovic «  aussi bien sur l’arbitrage que sur la France » et a appelé le joueur à avoir «  un comportement exemplaire en permanence ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP