«Le pouvoir judiciaire est en danger» selon le président de la cour d’appel de Bruxelles

Temps de lecture: 1 min

« Le pouvoir judiciaire est en danger. Les économies empêchent les juges de remplir leur mission de manière correcte et juste dans un délai raisonnable. Nous devons veiller à ce que les juges ne deviennent pas les curateurs de la faillite de la Justice », a estimé Luc Maes, le premier président de la cour d’appel de Bruxelles, à l’occasion de la prestation de serment de deux nouveaux juges, portant leur nombre à 74 à Bruxelles.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une