Le Burkina demande la libération d’un militant arrêté en RDC

Temps de lecture: 1 min

Le Burkina Faso a demandé lundi la libération d’un militant arrêté dimanche à Kinshasa alors qu’il participait à une rencontre avec la jeunesse congolaise, en plein débat sur un éventuel troisième mandat du président congolais Joseph Kabila.

Le gouvernement burkinabé « est entré en contact avec les autorités congolaises à l’effet de s’enquérir des circonstances de cette arrestation, et obtenir la relaxe de notre compatriote », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Le Burkinabé Sidro Ouédraogo a été arrêté dimanche à Kinshasa en compagnie de militants sénégalais et congolais alors qu’il participait à une rencontre destinée à sensibiliser la jeunesse congolaise sur les questions de gouvernance et de démocratie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une