Trois soldats arméniens tués par un commando azerbaïdjanais au Nagorny-Karabakh

Temps de lecture: 1 min

Trois soldats arméniens de la région du Nagorny-Karabakh, que se disputent l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ont été tués par un commando de l’armée azerbaïdjanaise, ont déclaré jeudi les autorités séparatistes.

« Un commando azerbaïdjanais a attaqué jeudi matin les positions de l’armée du Karabakh », a annoncé le « ministère » de la Défense de la région séparatiste soutenue par Erevan.

« Trois soldats de l’armée du Karabakh ont été tués », a ajouté le ministère séparatiste. Après deux heures de combat, l’attaque de l’armée azerbaïdjanaise a été repoussée, a-t-il affirmé.

Rattaché à l’Azerbaïdjan à l’époque soviétique, le Nagorny-Karabakh -- une région séparatiste à majorité arménienne -- a été l’enjeu d’une guerre qui a fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés entre 1988 et 1994.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une