Nigeria: des femmes mariées de force à des Boko Haram massacrées par leur «époux»

Des dizaines de femmes mariées de force à des combattants islamistes de Boko Haram ont été massacrées par leur « époux » avant la reprise par les forces gouvernementales de la ville de Bama, dans le nord-est du Nigeria, pour éviter qu’elles ne tombent entre les mains d’« infidèles », ont rapporté des témoins. Selon eux, les islamistes les ont tuées pour éviter qu’elles ne se remarient à des non musulmans.