Milan-Sanremo: Degenkolb s’impose au sprint (photos)

Pour cette édition, le parcours est revenu à son mode d’origine en se terminant sur la via Roma, là où Eddy Merckx s’est imposé sept fois entre 1966 et 1976.

La grande classique d’ouverture de la saison cycliste, souvent comparée à une loterie, a vu John Degenkolb s’imposer au sprint. Après être tombé dans les bras de Roy Curvers, l’Allemand s’est rapidement exprimé au micro des organisateurs : « Ajouter mon nom a cette liste de grands vainqueurs, c’est incroyable. C’est beaucoup d’émotions pour moi. Sur la fin, j’ai vraiment choisi la bonne position et je pense être parti au bon moment. Pas trop tôt, pas trop tard, c’était parfait. »

Chute de Gilbert dans le Poggio

C’est le Norvégien et ancien vainqueur, Alexander Kristoff qui avait lancé le sprint de très loin, mais qui a finalement dû se contenter d’une deuxième place, juste devant Michael Matthews. Le premier belge est Jurgen Roelandts, 11e.

Avant l’emballage final, la descente du Poggio en file indienne, mais sur une route sèche, avait été fatale à Philippe Gilbert, tombé au même titre que Kwiatkowski, Stybar et Ciolek.

Revoir le direct sur mobile