Les États-Unis évacuent tout leur personnel du Yémen

Les États-Unis ont annoncé samedi soir qu’ils avaient évacué tout leur personnel encore présent au Yémen pour des raisons de sécurité, après des attentats qui ont fait 142 morts à Sanaa.

Le président Hadi a promis samedi de combattre l’influence de l’Iran chiite au Yémen, au lendemain des premiers attentats revendiqués au Yémen par le groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI) et qui ont coûté la vie à 142 personnes dans deux mosquées de la capitale, contrôlée depuis septembre par la milice chiite des Houthis.

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir dimanche pour examiner la situation au Yémen où l’insécurité grandissante a poussé les États-Unis à évacuer leurs troupes d’une base aérienne dans le sud du pays.