Attaque du Bardo à Tunis: un troisième auteur de l’attentat est en fuite

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi qui s’est recueilli dimanche matin devant le musée du Bardo à Tunis, où l’attentat de mercredi a coûté la vie à 20 touristes et un policier, a déclaré qu’un troisième auteur de l’attentat est en fuite.

« Il n’ira pas très loin »

Arrivé en milieu de matinée, le chef de l’État a déposé devant le musée du Bardo une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes de l’attaque revendiquée par le groupe État islamique (EI).

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a ensuite affirmé à la télévision Itélé et à la radio Europe 1 qu’un troisième auteur de l’attentat du musée du Bardo qui a fait 21 morts était en fuite.

« Sûrement, il y en avait trois (…). Deux sont exécutés, mais il y a en a un qui maintenant court un peu », a déclaré le président. Répondant à un journaliste qui lui demandait si cet homme était en fuite, il a dit : « Encore (en fuite). De toute façon, il n’ira pas très loin ».

Les deux assaillants identifiés

Les deux assaillants tués par les forces de l’ordre ont été identifiés comme étant Jabeur Khachnaoui, un lycéen originaire de la région de Kasserine, et Yassine Laabidi (Abidi), 27 ans, dont la famille vit dans le Grand Tunis.

Formés au maniement des armes en Libye selon le gouvernement, ils étaient connus des services de police.