Californie: un avocat tente d’instaurer la mise à mort des homosexuels

L’avocat a suivi la procédure légale pour déposer un texte qui a très peu de chances d’être soumis au vote.

Temps de lecture: 2 min

Matthew McLaughlin, un avocat californien de 26 ans, est au centre d’une polémique en Californie pour avoir déposé un projet de loi visant à « la mise à mort de toute personne en attouchant une autre du même genre à des fins sexuelles » et ce « d’une balle dans la tête ou par toute autre méthode appropriée », rapporte The Guardian.

Bien que cette demande soit scandaleuse, les autorités de Californie n’ont d’autre choix que d’accepter le texte, puisque celui-ci a été déposé de manière légale. En effet, la seule procédure requise est de s’acquitter de 200 dollars auprès de la Cour Suprême californienne.

Baptisé « Sodomite Suppression Act », le texte n’a en réalité pratiquement aucune chance d’être approuvé. Pour qu’il le soit, il faudrait que Matthew McLaughlin récolte au moins 365.000 signatures parmi la population. En admettant qu’il y parvienne, la Cour Suprême pourrait alors intervenir pour empêcher le « Sodomite Suppression Act » d’être soumis au vote. Une possibilité qui s’offre à elle dès lors que le texte déposé viole la constitution de l’Etat. Or, en Californie, le mariage gay est légal depuis plusieurs années et il est désormais considéré anticonstitutionnel de vouloir interdire les mariages entre personnes du même sexe.

Un système bancal

Cette requête remet en question le système démocratique en vigueur. Bien que la liberté d’expression soit de mise, il convient de s’interroger sur la possibilité d’appeler au meurtre légalement. En réaction, deux élus californiens ont proposé de relever le montant requis de 200 à 8.000 dollars, un montant censé faire office de frein en vue d’éviter ce genre de situation.

Une pétition a par ailleurs été lancée à l’encontre de l’avocat, demandant sa radiation du barreau de Californie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une