Baselworld 2015 : ce que ces messieurs porteront au poignet

Les sportives musclées

Pour faire du sport, pas question de s’équiper d’un tout petit bracelet.

En 2015, on sort l’artillerie lourde avec une montre couteau-suisse : plongée, aviation, course… les derniers modèles vous suivent partout, à l'instar de la DS Podium Big Size Chronograph de Certina ou de la T-Touch Expert Solar de Tissot, une montre tactile qui marche à l'énergie solaire.

Les cadrans ouverts

Il est bien loin le temps où l’on cachait le mécanisme de sa montre derrière un cadran. Cette année, le mot d’ordre est de tout dévoiler, afin de faire partager au plus grand nombre la mécanique horlogère que vous arborez au poignet.

Azzaro l'a bien compris en présentant sa Coastline Openview, tout comme Manjaz qui propose non pas un mais deux modèles avec ses montres Yin Tourbillon et Yang Tourbillon.

La ligne bling

Du bleu ou du violet, quelques pointes de rouge ou alors quelques diamants alignés le long d’un cadran, le tout accompagné d’un bracelet généralement or ou argent ? La montre bling est de retour pour 2015, toujours aussi clinquante.

Aperçue chez Vittnauer ou chez U-Boat qui a dévoilé lors de ce Baselworld 2015 une capsule de cinq pièces inspirées des modèles existants et dont la plupart était incrusté de diamants noirs.

L’héritage vintage

Aux antipodes de la montre bling, la classique au bracelet en cuir brun a des allures de trésor vintage se transmettant de père en fils.

Une ligne classique et humble, dont le charme n’est plus à prouver et que l'on retrouvera par exemple dans la Conquest Classic Moonphase de Longines. Enfin, collector en vue avec l'édition limitée de Saint-Honoré, qui fête cette année ses 130 ans avec un partenaire de choix : la Tour Eiffel. Effet vintage assuré.

Sur le même sujet
Énergie alternative