13 ans de prison pour un militant kurde qui avait décroché le drapeau turc

La justice turque a infligé une peine de 13 ans et 9 mois de prison à un militant kurde qui avait décroché le drapeau turc sur une base militaire de Diyarbakir, une ville du sud-est majoritairement kurde du pays, a rapporté l’agence de presse Dogan.

Ömer M., dont le nom de famille n’a pas été dévoilé, avait escaladé un mât de la base aérienne à Diyarbakir et descendu le drapeau national, au lendemain de la mort de deux manifestants kurdes abattus par l’armée lors de violents affrontements dans le district de Lice.

Le jeune homme était poursuivi pour être entré sans autorisation sur une base militaire, avoir « porté atteinte à un symbole national » et pour appartenance à une organisation terroriste.

Le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre à l’époque, avait promis de « faire payer le prix » de cet incident à son auteur.