Le Vatican demande «le respect des frontières» et de la «souveraineté» de l’Ukraine

Le Vatican a réclamé « le respect des frontières de l’Ukraine » et a défendu sa « souveraineté territoriale », dans une prise de position ferme contre le séparatisme ou l’annexion de territoires, sans nommer le gouvernement russe dans le conflit en cours. Selon un communiqué du Vatican, l’observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU, Mgr Silvano Tomasi, a « souligné l’urgente nécessité de respecter le droit international en ce qui concerne la souveraineté territoriale » de l’Ukraine.

Sur le même sujet
PolitiqueNations Unies