Le CV anonyme, pas la solution

Pas de nom, de prénom, d’âge, d’adresse, de sexe, pas de nom des écoles fréquentées, ni la durée et le type des études poursuivies. Seuls renseignements disponibles pour l’employeur : les aptitudes du candidat et sa formation. Point. Bruxelles l’a testé dès 2010. Ce ne fut pas un grand succès. Notamment en raison des lourdeurs administratives que le contrôle de l’anonymat des CV implique.