Stib: une nouvelle ligne de métro jusqu’à Evere dès 2024 (plan)

Le gouvernement bruxellois a approuvé, jeudi, le plan directeur de Beliris (l’accord de coopération féréral-Région) pour la construction d’une nouvelle ligne de métro entre la gare du Nord et la gare Evere-Bordet. Ce projet est couplé avec celui de la Stib et de la Région bruxelloise de transformer les lignes de trams reliant la gare du Nord à la gare du Midi et à Albert en une ligne de métro.

Cette nouvelle ligne de métro devrait être achevée d’ici 2024 et permettre de créer une nouvelle liaison rapide entre le nord et le sud de la Région bruxelloise. Ce projet est divisé en deux parties. Un : le trajet entre la gare du Nord et Evere (gare de Bordet), en passant par Schaerbeek, qui est géré par Beliris. Deux : la reconversion du pré-métro en métro entre la gare du Nord et Albert (Forest). Un comité de coordination global va être créé, qui sera chargé de surveiller et traiter tous les dossiers pour anticiper tout problème et, le cas échéant, le résoudre, explique le cabinet du ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A). « Bien qu’il existe deux développeurs différents, il s’agit pour moi d’un seul projet », a ainsi indiqué Pascal Smet, qui annonce que la communication vers le public mais aussi vers les habitants concernés par les chantiers futurs sera assumée par la Stib. Les premières réunions d’information seront organisées à leur attention à la fin de cette année.

7 nouvelles stations

Les sept nouvelles stations, qui forment un tronçon de 4,36 km au départ de la gare du Nord, seront situées aux endroits suivants : place Liedts, pour la station Liedts, place Verboekhoven (Verboekhoven), square Riga (Riga), sous l’espace communal situé le long de la rue Henri Van Hamm, au croisement avec la rue Frans Verdonck (Tilleul), sous la place de la Paix (Paix), dans les environs immédiats de la Halte RER Bordet et de la ligne de tram 62 sur le boulevard Léopold III (Bordet).

Le creusement se ferait par tunnelier à pression de confinement, avec un diamètre extérieur de 9,80 m. Un système censé assurer une meilleure sécurité et un coût de réalisation avantageux. Il permet également d’éviter d’ouvrir les voiries en surfaces et, en théorie, de limiter les nuisances.

Les plans doivent être terminés dans les prochains mois pour que les permis de construire soient demandés cette année encore.

Sur le même sujet
Économie et financesSp.a