Héraut des sous-cultures

Famille. Jacques de Pierpont est l’aîné d’une fratrie qui compte huit enfants.

Boulot. Il entame des études de droit, puis bifurque vers le journalisme et entre à la RTBF en 75.

Passion. En 80, on lui suggère d’intégrer le rock dans son univers professionnel. « Je n’avais jamais imaginé pouvoir mixer ce qu’on appelait des sous-cultures : du rock, de la bd, de la science-fiction, du polar, du cinéma fantastique et plus globalement du cinéma bis. »

Hommage. La scène rock belge le fête au Magasin 4, le 4 avril.