Nigeria: réouverture des 300 bureaux de vote touchés par des problèmes techniques

Temps de lecture: 1 min

Quelque 300 bureaux de vote ont rouvert dimanche au Nigeria, au lendemain d’une première journée de scrutin marquée par de nombreux problèmes techniques, mais également par un fort taux de participation pour la présidentielle la plus serrée de l’histoire du pays. Selon la Commission électorale indépendante (Inec), l’enregistrement des électeurs devait reprendre à 08h00 locale (07h00 GMT) dans ces 300 bureaux --sur 150.000 dans tout le Nigeria-- où les lecteurs de cartes électorales biométriques, utilisés pour la toute première fois au Nigeria, n’ont pas fonctionné samedi.

Au total, quelque 69 millions d’électeurs – sur les 173 millions d’habitants du Nigeria – doivent élire le président, les 109 sénateurs et les 360 députés dans le pays le plus peuplé d’Afrique, premier producteur de pétrole et première puissance économique du continent. Plusieurs bureaux de vote ouverts dimanches vont retenter l’utilisation des lecteurs biométriques, tandis que d’autres les ont remisés d’office, pour revenir à des méthodes d’identification manuelles classiques.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une