Crash Airbus A320: «78 ADN distincts» isolés sur le lieu du crash

Temps de lecture: 1 min

Les enquêteurs ont « isolé 78 ADN distincts » sur les lieux du crash de l’Airbus A320 de Germanwings, qui devront être comparés à ceux des familles des 150 victimes pour identification, a indiqué dimanche le procureur de Marseille, Brice Robin.

La construction d’un chemin d’accès, accessible pour des véhicules tout-terrain, est par ailleurs en cours de réalisation et pourrait être terminée d’ici lundi soir, a-t-il également expliqué. Cet accès permettra notamment l’évacuation de grosses pièces de carlingue difficiles à hélitreuiller.

Pour la 6e journée consécutive, les enquêteurs et les secouristes sont actifs à l’endroit de l’accident, à la recherche de restes humains. Le dégagement des dépouilles vient en priorité, les débris de l’avion ne seront déplacés que plus tard. Les allers-retours se font par hélicoptère, le lieu du crash étant situé en altitude et difficile d’accès. La deuxième boîte noire de l’avion restait introuvable dimanche, malgré les efforts des gendarmes à flanc de montagne dans des conditions difficiles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une