Vers le travail de nuit dans l’e-commerce

Le secteur est demandeur.

Temps de lecture: 2 min

Dans le cadre de ce contrôle budgétaire, le ministre de l’Emploi et de l’Economie Kris Peeters a annoncé la tenue d’une table ronde avec les partenaires sociaux afin de rendre possible le travail de nuit dans le secteur du e-commerce.

Pour l’heure, le travail nocturne n’y est pas autorisé, ce qui constituerait un handicap pour les entreprises belges actives dans le commerce en ligne. « L’essor du e-commerce dans nos pays voisins est plus prononcé que chez nous », déplore à ce sujet Kris Peeters, qui assure qu’en concertation avec les commissions paritaires concernées, un cadre réglementaire sera établi pour juillet 2015. Une mesure qui devrait rapporter 10 millions d’euros à l’Etat.

5.000 emplois pourraient être créés

Dominique Michel, administrateur-délégué de Comeos, la fédération du commerce et des services, explique « qu’actuellement, des produits sont livrés plus rapidement à partir d’Amsterdam qu’à partir de Courtrai ». Le secteur demande donc de bénéficier soit d’une exception à l’interdiction du travail de nuit, soit d’une réglementation spécifique. « Pouvoir travailler jusqu’à minuit au lieu de 20 heures et recommencer à 5 heures du matin plutôt que 6 heures, c’est-à-dire en quelque sorte raccourcir la nuit, serait pour nous une avancée  », précise Dominique Michel.

Selon Patricia Ceysens, présidente de BeCommerce, la fédération belge des entreprises actives dans le commerce en ligne, un accord sur le travail de nuit permettrait de créer « 5.000 nouveaux emplois dans les trois prochaines années  ».

La Secta « est contre »

Reste à convaincre les syndicats, ce qui ne sera pas chose facile. « On est contre, explique d’emblée Myriam Delmée, vice-présidente du Setca. Ce n’est pas avec ce type de mesures qu’on va développer le e-commerce en Belgique. D’autant que la majeure partie des entreprises du secteur ont déjà anticipé en externalisant ces activités au sein de filiales logistiques qui ne sont pas soumises à l’interdiction du travail de nuit ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une