Le chemin le plus dangereux au monde ouvert à nouveau au public (photos et vidéo)

Situé dans les gorges Del Chorro en Andalousie, El Camino del Rey est une via ferrata construite entre 1901 et 1905, d’abord destinée à construire deux barrages hydroélectriques.

Un chemin dégradé devenu mortel. Creusé à même la roche ou fait de plaques de béton et de rails fixés au flanc de la falaise, le chemin de trois kilomètres surplombe la rivière Guadalhorce et peut s’élever jusqu’à 100 mètres de hauteur. Avec le temps, le sentier s’était dégradé et plusieurs parties s’étaient effondrées. Les installations vétustes jamais restaurées jusque-là, n’ont toutefois pas empêché certains intrépides de s’y aventurer. Après plusieurs accidents mortels, El Camino del Rey a été fermé en 2001. Malgré cette interdiction, quelques visiteurs ont continué d’y accéder.

Voir la vidéo sur mobile

Des travaux de rénovation pour plus de 5 millions d’euros. Depuis la fermeture du passage, des travaux de rénovation ont été entrepris afin de sécuriser les lieux. Une passerelle en bois, des barrières et un plancher de verre ont été installés juste au-dessus de l’ancienne voie. Le parcours fait dorénavant de 7,7 kilomètres de long et se constitue de 2,9 km de passerelles dans le vide. Une intervention supervisée par la province de Malaga pour plus de 5,5 millions d’euros selon le quotidien espagnol El País.

Voir la vidéo sur mobile

Une ouverture au public. Depuis le 28 mars, plus de 600 visiteurs par jour peuvent profiter (prudemment) de la vue imprenable des gorges Del Chorro. La promenade sera gratuite durant les six prochains mois ; le coût de l’entrée est ensuite estimé à 6 euros par personne. Il est nécessaire de réserver sa visite à l’avance sur le site officiel.

Voir la vidéo sur mobile