S'identifier S'abonner

Le Pape évoque le «génocide» arménien: la Turquie rappelle son ambassadeur du Vatican

Ce dimanche, le Pape évoquait, pour la première fois publiquement, le « génocide » arménien. La Turquie réagit.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

Après les propos du pape François sur le « génocide » arménien ce dimanche matin, la Turquie a rappelé son ambassadeur du Vatican pour consultations.

La Turquie avait déjà convoqué le représentant du Vatican au ministère des Affaires étrangères turc afin qu’il s’explique sur la position du pape François, avaient annoncé les chaînes NTV et CNN-Turk.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a jugé dimanche « sans fondement » et « loin de la réalité historique » l’utilisation par le pape François du mot « génocide » pour qualifier le massacre des Arméniens il y a 100 ans.

« La déclaration du pape, qui est loin de la réalité légale et historique, ne peut pas être acceptée », a dit sur son compte Twitter le ministre, jugeant les propos de François « sans fondement ».

Le Pape parle d’un « génocide » pour la première fois en public

Le pape François s’est exprimé à l’ouverture d’une messe à la mémoire des Arméniens massacrés entre 1915 et 1917, concélébrée avec le patriarche arménien Nerses Bedros XIX Tarmouni, avec des éléments du rite catholique arménien et en présence du président du pays, Serzh Sargsyan.

Même si Jean Paul II avait utilisé le terme en 2000 dans le document commun et que Jorge Bergoglio l’avait utilisé plusieurs fois avant de devenir pape il y a deux ans et même au moins une fois en privé depuis, c’est la première fois qu’il est prononcé publiquement par un pontife.

A lire >>> Le pape François qualifie le massacre des Arméniens de « génocide »

Les Arméniens estiment que 1,5 million des leurs ont été tués entre 1915 et 1917, à la fin de l’empire ottoman. Nombre d’historiens et plus d’une vingtaine de pays, dont la France, l’Italie et la Russie, ont reconnu un génocide.

La Turquie affirme pour sa part qu’il s’agissait d’une guerre civile dans laquelle 300 à 500.000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Bons plans Comparateur Guide d'achat Codes promos Belgique Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP