Poutine s’efforce de rassurer les Russes: «Il n’y a pas eu de catastrophe économique»

Vladimir Poutine s’est efforcé jeudi de rassurer les Russes durement frappés par la récession économique, assurant que le « pic » des problèmes créés par les sanctions occidentales sur fond de crise ukrainienne était passé et que le pays en sortirait renforcé.

Guerre en Ukraine et économie

Le président russe s’exprimait au cours d’une très longue séance annuelle de questions-réponses avec ses concitoyens en direct à la télévision où il a également évoqué la guerre en Ukraine, sa décision d’ouvrir la voie à la possible vente de batteries antiaériennes S-300 à l’Iran, ainsi que l’enquête sur la mort de Boris Nemtsov.

Mais c’est l’état de l’économie qui a concentré le plus de questions. La Russie, frappée par une crise monétaire sans précédent.

S’il a reconnu les difficultés rencontrées par la population en raison de l’inflation galopante et gardé un ton grave, il a surtout insisté sur la résistance du pays dans ce contexte difficile et les lueurs d’espoir : «  Les experts voient que nous avons passé le pic des problèmes en termes de remboursement des crédits extérieurs par les banques et par les entreprises du secteur réel », a-t-il insisté. «  La monnaie nationale s’est corrigée et il n’y a pas eu de catastrophe ».