La pilule modifierait la structure du cerveau

Une étude sur les effets des hormones stéroïdes présentes dans la contraception orale indique que la pilule pourrait affecter la structure et fonction cérébrale.

Temps de lecture: 1 min

Nombreuses sont les femmes à prendre la pilule comme moyen de contraception et celle-ci pourrait modifier notre structure cérébrale selon une recherche publiée sur le site Human Brain Mapping.

Les chercheurs de l’étude ont comparé les cerveaux de 90 femmes dont 44 d’entre elles utilisent la pilule contraceptive. Les chercheurs ont remarqué que la part de femmes sous contraception avait « une épaisseur corticale significativement plus faible » et ce, dans deux parties différentes du cerveau.

Nicole Petersen, la scientifique en charge de l’étude, a expliqué au Huffington Post que certaines femmes avaient raconté qu’en prenant la pilule, elles avaient ressenti des changements émotionnels dans leur comportement. Cela pourrait, selon la chercheuse, être dû aux modifications que la pilule exerce sur la structure du cerveau, même si cela ne peut pas encore être confirmé sur du long terme.

En effet, Nicole Petersen a expliqué que des recherches plus approfondies devront être réalisées dans le futur pour découvrir quels comportements en particuliers seraient affectés par ces changements de la structure cérébrale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une